AÉROPORT INTERNATIONAL OSTENDE-BRUGES
Vol Horaire Destination Terminal Statut
EZE9152 11:30 HUMBERSIDE Décollé à 11:59
JNL1225 12:00 BIGGIN HILL Décollé à 12:24
U63370 21:45 ST. PETERSBURG Décollé à 20:13
Vol Horaire Provenance Terminal Statut
U63369 10:15 ST. PETERSBURG Arrivé à 10:14
JNL2225 16:46 BIGGIN HILL Arrivé à 17:03
EZE9153 17:01 HUMBERSIDE Arrivé à 16:53

L’Aéroport international d’Ostende-Bruges fait partie d’un groupe français EGIS et se compose d’une structure de gestion du LOM-LEM.  EGIS répond d’exploitation commerciale du aéroport (LEM) et le gouvernement est responsable de l’infrastructure de base.

Bien qu’une partie importante des activités se focalise sur le transport cargo, l’aéroport accueille également les voyageurs en leur proposant 22 destinations. TUI fly est la principale compagnie aérienne de l’aéroport, qui L’aéroport accueille également des vols charter, privés, d’écolage et ad hoc.

Pourquoi Aéroport Ostende-Bruges?

Depuis l’aéroport d’Ostende-Bruges, vous pouvez voler vers de 22 destinations ensoleillées. Des vols desservent plusieurs régions du bassin touristique méditerranéen et des Iles Canaries.

L’aéroport d’Ostende-Bruges offre également tous les avantages d’un aéroport régional.

  • Facilement accessible et à proximité
  • Parking avec tarifs democrats
  • Itinéraires à pieds courts
  • Check-in rapide et contrôle de sécurité fluide
  • Des départs ponctuels


Bref historique

L’aéroport d’Ostende trouve son origine dans l’aérodrome de Stene. On ne sait pas de manière précise quand les premiers vols ont eu lieu. Au cours de la Première Guerre mondiale, l’aérodrome de Stene servait déjà de piste de décollage et d’atterrissage pour les vols militaires. Le premier vol vers l’Angleterre au départ d’Ostende a eu lieu en 1923, l’année de création de la Sabena. L’augmentation du trafic aérien a entraîné, durant la Seconde Guerre mondiale, le déplacement de l’aérodrome vers ce qui était à l’époque la base de Raversijde/Middelkerke ; il a été converti en aéroport international après la guerre. Il a fallu pourtant attendre 1968 pour que l’ancienne ferme qui faisait office d’aérogare soit remplacée par un nouveau complexe aéroportuaire. Comme les avions à réaction nécessitent des pistes d’atterrissage plus longues, la piste a été prolongée en 1975 pour atteindre sa longueur actuelle de 3200 mètres. Ces travaux ont pris fin en 1976.

Au cours de la première décennie de son existence, l’aéroport d’Ostende était spécialisé dans le transport de passagers vers et en provenance de l’Angleterre. Toutefois, en raison de la diminution du nombre de passagers voyageant en classe économique, l’aéroport s’est de plus en plus intéressé au transport de marchandises. Outre le fret général, l’aéroport traite également les denrées périssables. Actuellement, les marchandises périssables comme les fruits et légumes d’Égypte, le poisson d’Ouganda et de Tanzanie ainsi que les fleurs en provenance du Kenya et d’Afrique du Sud constituent les principales marchandises qui transitent par l’aéroport d’Ostende. C’est pour cette raison que l’on a inauguré le 6 octobre 2003 le nouveau centre « Aerofresh Perishable », pouvant traiter 300 tonnes de denrées périssables.

En 2004 a démarré la procédure de construction d’un premier entrepôt le long de la Torhoutsesteenweg. Ce nouvel entrepôt de 4000 m², destiné à accueillir des marchandises, a été utilisé pour la première fois en juillet 2006 par la compagnie de fret aérien MK Airlines. L’inauguration officielle a eu lieu le 6 septembre 2006, marquant simultanément l’entrée en service d’Apron 1 (la nouvelle aire d’embarquement le long de la Torhoutsesteenweg). La construction d’entrepôts supplémentaires allait pouvoir attirer d’autres entreprises dépendantes d’un aéroport. Les terrains le long de la Rolbaanstraat ont fait l’objet d’un aménagement du territoire par la West-Vlaamse Intercommunale (WVI). L’attrait et la perte de MK Airlines ont eu un effet considérable sur l’activité de fret de l’aéroport.

En 2003, l’aéroport a également accueilli Ryanair afin de permettre le développement du transport de passagers. Le 1er mai 2003, la compagnie aérienne a ouvert une liaison entre Ostende et Londres-Stansted, déjà interrompue en décembre 2003. C’est en ouvrant cette liaison que l’aéroport a reçu son nom actuel : Ostend-Bruges Flanders International Airport. Entre-temps, le voyagiste TUI est passé de cinq destinations en 2003 à 21 en 2017.

A partir de 27/10/2014, l’Aéroport International d’Ostende-Bruges fait partie du groupe français Egis et dispose d’un mode de gestion de LEM-LOM. Egis assure l’exploitation commerciale de l’aéroport (LEM) et le gouvernement flamand est responsable de l’infrastructure de base (LOM).

La superficie totale de l’aéroport est d’environ 350 hectares (dont plus de 292 hectares de pistes) ; il dispose d’une piste d’atterrissage de 3200 mètres de long et de 45 mètres de large avec orientation 26/08. La gestion du trafic aérien est assurée par Belgocontrol et les tours de contrôle situées à l’aéroport d’Ostende gèrent également le trafic aérien de la zone terminale (zone TMA) au-dessus d’Ostende jusqu’à 9500 pieds.

presentation-OST-ancien